Biographie

Naomie Turcotte
Née le 10 avril 2003, à Québec, Naomie Turcotte est une jeune artiste interprète qui aime jumeler ses deux passions sur scène soit, le chant et le théâtre.

Sa bougie d’allumage…

C’est à l’âge de 5 ans que tout a commencé alors qu’elle participait à un premier concours organisé par le Club Optimiste de son quartier. À l’âge de 7 ans elle a débuté une formation en théâtre qu’elle a poursuivie jusqu’à l’âge de 13 ans. C’est à l’âge de 11 ans qu’elle a débuté les cours de chant classique et populaire et qu’elle a mentionné pour une première fois vouloir faire une carrière en chant.

Ses moments les plus mémorables…

Malgré son jeune âge, Naomie a déjà un parcours fort impressionnant.

Depuis 2015, elle a été finaliste à plusieurs concours de chant de renom : Le Festival de la chanson de Granby (3 années consécutives), Trois-Pistoles en chansons (solo et duo), Tremplin de Dégelis et « Caisse qu’on chante » (13 à 17 ans).

À l’été 2016, elle a eu la chance d’être accompagnée par la musique du Royal 22ème Régiment lors d’un concert au Crépuscule.

Au printemps 2017, à l’âge de 13 ans, elle a eu son premier « grand » spectacle au Centre d’Art La Chapelle et celui-ci était à « guichet fermé »! Elle a aussi participé à l’émission « Le p’tit Cabaret » au côté de Mario Tessier.

À l’automne 2017, elle a fait partie de la cohorte de La Voix Junior 2, dans l’équipe d’Alex Nevsky.

Le 27 avril dernier, pour une deuxième année consécutive elle a eu son propre spectacle au Centre d’Art La Chapelle à Québec et a même fait 2 représentations puisque la première était à « guichet fermé » en 10 jours.

Dans les dernières années, Naomie a partagé la scène ou a fait la première partie de plusieurs artistes tels que Lynda Lemay, François Lachance, Maxime Landry, Jean-François Breau et Marie-Eve Janvier, Jérôme Couture, Johanne Lefebvre, Francis Gallant et Alexandre Barrette.

Elle a eu la chance de fouler les planches de grandes salles de spectacle dont : Le Centre Bell, le Centre Vidéotron, la place des Arts, le Palais Montcalm, le Grand Théâtre de Québec et la salle Albert Rousseau.